Status 1996

Fanfare Royale l’Avenir  Fondée à Ghoy Le 15 février 1877

STATUTS

 

Article I :        Origine et dénomination

La fanfare a été fondée le 15 février 1877 sous le nom de « SOCIETE DES FANFARES L’AVENIR », suivant statuts arrêtés le 19 juin 1926.

Au fil des temps, la société est devenue FANFARE « L’AVENIR » et, après cinquante années d’existence, elle a pris le nom de Société Royale.  Sa dénomination actuelle est « FANFARE ROYALE L’AVENIR », Ghoy.

Article II :       Composition du Comité

Les anciens membres qui composaient le comité de la fanfare royale « L’Avenir » et qui ont accepté de faire partie du nouveau comité, sont ce jour :

 CAMBIER Marcel , COGNET Roger, COTTON Alain, COTTON Luc, COUVREUR Raymond, DECLERCQ Willy, FAGNARD José, LABIAU Eric, LABIAU Yvon, TRIFIN Albert, TRIFIN Jean, TRIFIN Philippe, VAN WYMERSCH Jean, WALLEMACQ Léon

Ensemble, ils ont décidé de modifier et d’actualiser les statuts du 19 juin 1926, après avoir pris bonne note que le président actuel, Monsieur Jean TRIFIN, souhaite être déchargé totalement de cette fonction pour motif de santé.

 Article III :      Siège de la fanfare

Le siège de la fanfare est actuellement situé à Ghoy, à l’adresse ci-après : SALON CARTON, Laisette, 1 à 7863 Ghoy.

Il peut être transféré en tout autre endroit à Ghoy avec l’accord de la majorité des membres du comité.

Article IV :     Objet

La fanfare a pour objet :

  • promouvoir la musique et resserrer l’union entre ses membres;
  • organiser fêtes musicales, animer réjouissances et sorties au village ou    à l’extérieur, voire à l’étranger;
  • organiser des cours de solfège, former des nouveaux musiciens, assurer leur développement éducatif et culturel, leur faire découvrir la beauté de la musique, les inciter à la répandre en exprimant leurs talents dans l’effort et l’amitié, leur permettre de compléter leur savoir, d’épanouir leur potentialité et le développement de leur personne.

 

Article V :      Durée

La fanfare qui a été constituée en 1877 et dont les statuts sont présentement révisés, aura une durée illimitée.  Elle pourra être dissoute en tout temps après décision prise à l’unanimité des membres du comité.

Article VI :     Composition

La fanfare sera composée :

  • d’un comité restreint ou comité exécutif,
  • d’un comité élargi dans lequel se retrouvent les membres du comité exécutif
  • de la phalange musicale composée des musiciens, d’un chef et d’un sous-chef,
  • de membres effectifs.

Article VII :    Attributions

                        1)   du comité restreint appelé Comité exécutif

Il sera composé du président d’honneur, du président, du vice-président, du secrétaire, du trésorier et de trois membres choisis parmi les membres du comité élargi.

Le comité exécutif a pour mission principale de diriger, gérer et administrer la fanfare en attendant la désignation d’un nouveau président.  Il prend les initiatives utiles pour le bien général de la fanfare et soumet au comité élargi toutes les décisions qu’il juge nécessaires.  Il jouit des pouvoirs nécessaires à l’exécution de sa tâche.

                        Rentrent dans les attributions du comité exécutif :

  • la surveillance du respect des statuts,
  • les actes d’administration et les contacts avec l’extérieur,
  • la prise de décisions urgentes à faire avaliser par le comité élargi lors de sa plus prochaine réunion,
  • régler les affaires courantes, préparer les réunions et en fixer l’ordre du jour,
  • l’achat des instruments de musique avec l’avis du chef, du sous-chef et éventuellement d’un musicien habitué à jouer sur le même genre d’instrument que celui à acquérir;
  • police des réunions, l’ouverture et la clôture des séances, la direction des débats, donner la parole aux intervenants par ordre des demandes, signer les correspondances et autres documents établis au nom da la fanfare,
  • diffuser et faire respecter le règlement d’ordre intérieur.

 Pour des cas particuliers ou difficiles, il peut en référer auprès du comité élargi.  Les décisions seront prises à la majorité des membres présents.  Au besoin, un vote secret pourra être organisé.

 

                        2)   Du comité élargi

Il a pour mission de ratifier les décisions urgentes prises par la comité exécutif et éventuellement de faire des propositions ou suggestions pour l’avenir, dans le seul but d’assurer le bon fonctionnement de la fanfare et de mener à bonne fin ses activités.

 Il donne son avis dans les cas particuliers ou difficiles, chaque fois qu’il est consulté par le comité exécutif.

                        3)   Des musiciens

Les musiciens qui composent actuellement le corps musical restent en fonction.  Ils sont volontaires et de toutes catégories en ce qui concerne leur savoir musical.  Ils ne bénéficient d’aucune rémunération.

D’autres musiciens aptes à jouer de l’instrument peuvent toujours demander leur entrée au sein de la fanfare, quel que soit leur âge.  La décision au sujet de leur admission est laissée à l’appréciation du chef de pupitre, seul capable de juger de leurs aptitudes.

Chaque musicien garde la liberté de sa personne et est libre de quitter la fanfare quand il le désire.

                        4)   Des membres effectifs

Les membres effectifs sont ceux qui soutiennent la fanfare dans tous ses déplacements et ses activités.  Leur nombre n’est pas limité.  Ils peuvent être habitants de Ghoy ou habiter partout ailleurs en Belgique.

Les membres effectifs paient une cotisation annuelle qui est actuellement fixée à 300 francs.  Cette cotisation peut être revue à la hausse moyennant l’accord du comité élargi.

Article VIII :   Durée des mandats

La durée des mandats des membres au sein de comité exécutif et du comité élargi est indéterminée.

En cas de décès ou de démission d’un membre de ces comités, le comité exécutif est chargé de pourvoir à son remplacement dans les meilleurs délais.

Article IX :      Conditions

Tout membre absent à plus de cinq réunions consécutives sera considéré comme démissionnaire, sauf le cas d’empêchement pour motifs valables.

Les membres des deux comités s’interdisent toute immixtion directe ou indirecte dans des questions politiques, linguistiques, philosophiques ou religieuses.  Ils ont chacun la liberté d’exercer à titre individuel une activité politique pour autant qu’elle n’aille pas à l’encontre du dévouement à la fanfare, de son honorabilité et de son développement.

Article X :       Admission de nouveaux membres

Les admissions de nouveaux membres sont décidées par le comité élargi à la majorité des voix.

Article XI :      Démission

Les membres démissionnaires ou exclus et les ayants-droit d’un membre décédé n’ont aucun droit à faire valoir sur les avoirs de la fanfare, quels qu’ils soient.

Article XII :     Tous les membres sont tenus de se soumettre aux dispositions des présents statuts et du règlement d’ordre intérieur qui y est annexé.

Par cette adhésion, ils s’interdisent tout acte ou toute omission préjudiciable au but poursuivi ou qui serait de nature à porter atteinte à l’honneur ou à la considération de la fanfare ou de ses membres.

Toute infraction à la présente disposition entraîne immédiatement l’exclusion de ce membre.

Article XIII :    Les membres du comité exécutif et du comité élargi ne jouissent d’aucune rémunération ou indemnité ni jeton de présence.

Article XIV :   Cours de solfège

Des cours de solfège peuvent être dispensés avec l’avis du comité élargi.  Celui-ci prendra toutes dispositions nécessaires pour assurer la formation des aspirants musiciens, recruter des formateurs, choisir un local convenable.  Il veillera à la sécurité de tous et prendra les mesures utiles pour mettre les élèves dans les meilleures conditions possibles pour apprendre la musique et progresser dans cette voie pour parvenir à jouer de l’instrument.

Après un certain temps, les aspirants musiciens peuvent être confiés au chef de fanfare ou au sous-chef pour compléter leur formation et les introduire dans le corps musical dès qu’ils auront acquis les aptitudes nécessaires.

Article XV :    Instruments et matériel

Certains musiciens sont propriétaires de leur instrument de musique.  D’autres détiennent en prêt des instruments qui sont propriété de la fanfare.

L’inventaire des instruments prêtés et du détenteur sera tenu avec rigueur.

Le matériel mis à la disposition des musiciens et des élèves du cours de solfège et/ou d’instrument sont et restent la propriété de la fanfare.

Les frais d’entretien et de réparation des instruments de tous les musiciens seront supportés par la caisse de la fanfare à l’exception des réparations dues à la négligence ou à l’imprévoyance du musicien ou de l’aspirant musicien.  Ceux-ci sont donc tenus de veiller à la sécurité, au bon maintient et à la tenue en bon état de leur instrument.

L’achat d’instruments et de matériel étant de la compétence du comité exécutif, celui-ci est tenu au préalable d’en référer auprès du trésorier pour ce qui concerne l’engagement de la dépense.


Article XVI:   Direction

La fanfare sera dirigée par un maître de musique diplômé de conservatoire.  Il aura le contrôle et la surveillance des musiciens.  Le choix des morceaux à interpréter lui appartient, au besoin en tenant compte des suggestions des musiciens.  Il remettra à un membre du comité exécutif la liste des morceaux à acquérir.  Les frais d’achat de ceux-ci sont à charge de la caisse de la fanfare.

Il peut être adjoint au chef un sous-chef ayant les capacités suffisantes pour remplacer le chef en cas d’absence.

Le choix du chef et du sous-chef sont de la compétence du comité élargi.  Leur désignation à cette fonction devra réunir la majorité des voix.  Au besoin, un vote secret pourra être organisé.

Le chef et le sous-chef ont droit à une rétribution pour toutes les prestations effectuées.  Le montant de cette rétribution est fixé par le comité élargi en accord avec les intéressés.

Les rétributions sont payées trimestriellement par le trésorier, contre quittance.

Article XVIIAssemblée générale

Chaque année, dans le courant du mois de janvier, les membres des comités, les musiciens, chef, sous-chef seront convoqués en assemblée générale.

Au cours de cette assemblée, chacun sera admis à émettre un avis, suggestions ou recommandations pour améliorer le fonctionnement de la fanfare tant sur le plan musical que dans d’autres domaines, tels que sorties, réjouissances, concerts, choix des morceaux, etc....

L’avis du chef et du sous-chef sera prépondérant pour rencontrer et trouver solution aux avis et recommandations présentés.

L’assemblée générale est souveraine.  Elle adopte ou rejette les avis.  Elle fixera de commun accord le programme de l’année en cours.

Article XVIII : Composition des comités

Les membres de la fanfare désignés à l’article 2 ci-avant ont convenu à l’unanimité de désigner comme membres :

                        1)   du comité exécutif :

                              TRIFIN Jean, VAN WYMERSCH Jean, WALLEMACQ Léon, FAGNARD José, LABIAU Eric, COUVREUR Raymond et TRIFIN Philippe

                        2)   du comité élargi :

les personnes reprises ci-dessus et CAMBIER Marcel, COGNET Roger, COTTON Alain, COTTON Luc, DECLERCQ Willy, LABIAU Yvon, TRIFIN Albert.

Lors de la réunion du comité exécutif du 9 août 1996, il a été décidé à l’unanimité de faire entrer au sein du comité exécutif, un jeune musicien. Le nom de Manu TRIFIN a été proposé et accepté.

Article XIX :   Secrétariat - Trésorerie

D’un commun accord, Monsieur José FAGNARD a été désigné comme secrétaire.  Il est chargé de la gestion journalière de la fanfare, de toute la correspondance, des convocations à expédier.

Tout le courrier et tous les documents concernant la fanfare seront signés par lui.  Il recevra toute la correspondance et en donnera connaissance aux membres du comité exécutif.

Il tiendra un registre dans lequel seront consignées les décisions prises lors des réunions du comité exécutif ou du comité élargi ainsi que les observations et/ou suggestions faites.

Le trésorier actuel de la fanfare est reconduit dans ses fonctions qu’il exerce depuis octobre 1956.  Il est autorisé à signer toutes quittances à délivrer pour compte de la fanfare.

Il fait rapport au comité exécutif du résultat financier de chacune des activités organisées ainsi que de la situation financière globale de la fanfare.

Tous les frais de correspondance et d’administration engagés par ces fonctions seront supportés par la caisse de la fanfare.

Article XX :    Présidence d’honneur

Le président actuel de la fanfare, Monsieur Jean TRIFIN, ayant manifesté le désir d’être déchargé de cette fonction pour raison de santé, les membres repris à l’article 2 des présents statuts ont unanimement proposé qu’il soit nommé président d’honneur.  Il a accepté ce titre.

Article XXI :   Bibliothèque

Il sera tenu un inventaire des cahiers et partitions musicaux.  Leur classement sera effectué avec l’avis du chef de musique afin de faciliter les recherches.  Ils seront gardés en lieu sûr et à l’abri de l’humidité.

Article XXIIDrapeau

La fanfare est propriétaire d’un drapeau.  Il accompagne la fanfare lors des sorties aux grandes occasions.  Le comité élargi décide des cas où la présence du drapeau sera requise.

Le drapeau est actuellement en dépôt dans une salle de l’ancienne maison communale de Ghoy.

 

Article XXIII : Dissolution

La dissolution éventuelle de la fanfare est décidée par le comité élargi, à la majorité des voix.  Au besoin, l’avis du chef de musique et du sous-chef sera sollicité.

En cas de dissolution, les archives et le drapeau seront remis au musée de la ville de Lessines.

Les instruments, cahiers et partitions musicaux ainsi que le matériel appartenant à la fanfare seront vendus et le produit récolté sera versé en caisse ou en compte.

L’encaisse, les valeurs et les avoirs en compte seront distribués aux diverses organisations existant à Ghoy.

Article XXIV : Responsabilité

Les membres repris à l’article 2 et à l’article 18 des présents statuts et composant les deux comités, reconnaissent prendre en charge la responsabilité de la fanfare.  Ils en sont les piliers.  Ils s’engagent à lui apporter tout leur dévouement, à prendre part à toutes ses activités et à contribuer à assurer son rayonnement en quelque occasion que ce soit.

Article XXVRèglement d’ordre intérieur

Les présents statuts sont complétés par un règlement d’ordre intérieur.  Celui-ci fait partie intégrante des présentes.

Article XXVI : Acceptation et signatures

Les présents statuts ont été mis au point par tous les membres repris à l’article 2.  Ces membres confirment les accepter en apposant leur signature au bas des présentes.

Fait à GHOY, le 17 avril 1996.

(S) CAMBIER Marcel, COGNET Roger, COTTON Alain, COTTON Luc, COUVREUR Raymond, DECLERCQ Willy, FAGNARD José, LABIAU Eric, LABIAU Yvon, TRIFIN Albert, TRIFIN Jean, TRIFIN Philippe, VAN WYMERSCH Jean, WALLEMACQ Léon.

Date de dernière mise à jour : 18/09/2013

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×